Les dernières découvertes pour une utilisation optimale de l'énergie solaire

Inventées en 1941 par l’Américain Russell Ohl, les cellules solaires qui composent les panneaux photovoltaïques ne cessent de faire l’objet de grands progrès. Mais, il faut noter que l’année qui a marqué le plus l’utilisation de ce genre d’énergie, c’est sans aucun doute les années 60. Durant ces périodes, le photovoltaïque a été jugé comme la technologie du futur. Et aujourd’hui, cela s’avère vrai puisque l’industrie du solaire ne cesse de connaître une croissance exponentielle.

Une série de nouvelles technologies a été découverte dans le but de contribuer à la mise en place de l’industrie de l’énergie renouvelable à travers le monde.


Les cellules solaires, des progrès d’année en année

Les chercheurs ont travaillé à mainte reprise sur la manière d'améliorer l'efficacité des cellules solaires, tout en réduisant le coût d’installation de ces dernières. Leurs recherches ont abouti à la mise en place de nouveaux systèmes permettant d’alimenter les besoins des maisons et des entreprises.

Les panneaux photovoltaïques proposés par le Groupe Solution Énergie sont composés en général de centaines, voire de milliers de cellules solaires. Ces cellules ont pour rôles de convertir la lumière du soleil en courant électrique. En moyenne, 15 % de la valeur énergétique du soleil transmis vers la Terre seront transformées en énergie électrique. C’est pour optimiser cette productivité que les chercheurs ont effectué des expérimentations sur les nouvelles technologies.


Les nanoparticules photosensibles

Récemment, un groupe de scientifiques de l'Université de Toronto a dévoilé un nouveau type de nanoparticules sensibles à la lumière, appelées points quantiques colloïdaux. Ces particules permettent en effet de rendre beaucoup plus souples les cellules solaires, mais également de réduire leur coût de fabrication. Cette découverte est unique dans son genre, permettant d’améliorer la capture, la transformation et le stockage de l’énergie solaire en électricité. Les nanoparticules photosensibles permettent en effet d'augmenter l'absorption de la lumière du soleil. Et les panneaux qui les utilisent ont été jugés jusqu'à 8 % plus efficaces pour convertir la lumière du soleil en énergie électrique.


L'arséniure de gallium

Avec un nom scientifique qui n’est pas du tout commun, des chercheurs de l'Université de l'Impérial Collège de Londres ont découvert à leur tour que l’arséniure de gallium, pourrait rendre les systèmes solaires photovoltaïques près de trois fois plus efficaces que les produits existants sur le marché. Ces cellules solaires sont appelées "cellules de jonction triple" et ils sont beaucoup plus efficaces. Selon les études, ils peuvent être modifiés d'une manière chimique afin d’optimiser la capture de la lumière du soleil. Le modèle utilise une fenêtre dotée de capteur mécanique qui permet de suivre la lumière du soleil avec de « légers tuyaux » qui guident la lumière dans le système. Une invention qui fera son entrée sur le marché, espérons-le, d’ici quelques années.


Les progrès au niveau du stockage de l'énergie

L’amélioration des panneaux solaires pour subvenir à la consommation énergétique mondiale ne concerne pas uniquement les équipements utilisés pour l’installation. Cela touche aussi la manière dont les énergies solaires seront stockées. Si auparavant, l’énergie produite avait été destinée pour un usage continu uniquement, les excédents d’énergie étaient perdus puisqu’il n’existait aucun système pour les stocker.


Et, comme la plupart des panneaux photovoltaïques de chez Groupe Solution Énergie ne fonctionnent qu’à partir de la lumière du soleil, cela les condamne donc à l’arrêt pendant la nuit ou les périodes où le soleil est caché par les nuages. De ce fait, les panneaux photovoltaïques ne peuvent pas satisfaire une consommation énergétique pendant 24 heures. C’est pour répondre à ce besoin que les entreprises spécialisées dans la commercialisation des panneaux solaires recherchent le moyen le plus efficace pour le stockage de l’énergie produite par le soleil.


Effectivement, il existe des batteries qui sont utilisées à cet effet. Cependant, leur efficacité connaît une certaine limite, et cela, malgré leur marque. En attendant la découverte de batteries fiables et qui durent dans le temps, l’idéal serait la revente de l’excédent énergétique qui n’est pas consommé auprès de votre fournisseur en électricité.

Sources et liens

Date de publication : 18/06/2015 | Auteur : Groupe Solution Energie | Rubrique : secteur | Lien : http://www.groupesolutionenergie.com